Conclusion

Les barrages sont des ouvrages destinés à retenir l’eau. L’eau retenue forme un lac. Elle permet de produire de l’électricité. En effet, cette eau est libérée dans une conduite forcée. Grâce à la pression et à la vitesse qu’elle acquiert, qui est d’autant plus importante qu’elle doit franchir une grande différence d’altitude, l’eau permet de faire tourner des turbines, qui actionnent des alternateurs. Ces derniers transforment l’énergie mécanique en électricité.

image utilisateur
Barrage double voûtes de l'Hongrin en Suisse

image utilisateur
En France, les centrales nucléaires produisent la majorité de l’électricité (environ 75%). Ces centrales sont longues à se mettre en marche, et leur production d’électricité ne peut donc pas être ajustée précisément et rapidement. Cependant, puisque l’électricité ne peut pas être stockée, il est nécessaire d’ajuster précisément la production à la consommation. Pour cela, des prévisions de consommation sont réalisées. Mais ces prévisions ne peuvent pas être très précises. C’est pourquoi il est nécessaire de disposer de centrales très réactives permettant de produire de l’électricité immédiatement en cas de besoin imprévu. Ce sont surtout les centrales hydroélectriques qui répondent à cette nécessité (les centrales thermiques au gaz sont également très réactives, mais leur coût est beaucoup plus élevé ). Les centrales hydroélectriques sont donc utilisées pour produire de l’électricité de manière irrégulière, en fonction de la demande et en complément des centrales nucléaires.

image utilisateur
Les barrages présentent également d’autres avantages. En effet, lorsqu’ils sont placés sur des grands fleuves, ils produisent régulièrement une grande quantité d’électricité et permettent donc de remplacer avantageusement des centrales nucléaires ou thermiques. De plus, les barrages permettent une plus grande maîtrise de l’eau : en effet ils évitent ou du moins réduisent le danger des crues se produisant sur les cours d’eau tumultueux qui pourraient provoquer des inondations impliquant des dégâts matériels et un nombre de victimes importants. Sous des climats secs, les barrages permettent la constitution de réservoirs d’eau dans le but d’irriguer les terres agricoles et de limiter les désastres consécutifs à des années de sècheresse.

image utilisateur image utilisateur

Cependant, les barrages ont aussi des inconvénients majeurs. En effet, bien que la production d’électricité par l’utilisation de l’eau ne soit pas polluante, la construction des barrages implique un bouleversement de l’écosystème naturel du cours d’eau et de ses abords. Un barrage provoque donc la modification de la faune et de la flore à l’endroit du barrage, mais aussi dans le cours d’eau à l’aval. De plus, la retenue d’eau occupe une surface importante, ce qui peut nécessiter le déplacement et le relogement des personnes qui y habitaient avant la construction du barrage. Enfin, il ne faut pas négliger le risque de rupture du barrage.

image utilisateur
Ruines du barrage de Malpasset prêt de Fréjus


1 visiteur | 495372 pages vues | 8 requêtes | 0.0378s
TPE Barrages et Energie Hydroélectrique - Première S 2009 Lycée Teilhard de Chardin
Copyright© by "Virtual Dream Corporation" 2017, tous droits réservés.